Comment des déchets organiques se transforment-ils en compost ?

La recette de la valorisation

Les ingrédients du compostage : 

De la matière organique :
1/3 de déchets de cuisine et
2/3 de déchets verts broyés 

De l’air 

De l’humidité 

Du temps (6 mois)

Les marmitons :

Les micro-organismes se développent, minéralisent la matière organique des déchets et la recomposent.

 

Le chef  :

Le maître composteur contrôle la température 
et réactive la fermentation par des retournements (air), 
l’arrosage (humidité) 
ou le bâchage (température, humidité).

La recette de la fermentation :

DÉCOMPOSITION. Au début du compostage, seules les bactéries sont actives. Durant cette phase, il y a élévation de température ce qui permet d' "hygiéniser" le compost (jusqu'à 70 C). La température atteint un palier et baisse. Au dessous de 50, les champignons apparaissent et commence à digérer les composants les plus résistants.

MATURATION. Au dessous de 30C, des organismes de plus grande taille se mettent à l’œuvre : lombrics, acariens, cloportes, coléoptères. Les matières organiques sont digérées, perdent leur aspect d'origine et sont réduits à l'état de débris.

Servir le compost dans le jardin :

Il apporte de la matière organique et des éléments fertilisants. Il aère et allège le sol. Il multiplie l’activité microbiologique du sol. Il défend les plantes contre la sécheresse et contre les maladies.

Le secret du chef :

Pour un compost de qualité, les jardiniers produiront sans pesticide. Les résidus des herbicides ou des insecticides, les métaux lourds ne doivent pas entrer dans le cycle du compostage.